BIOGRAPHIE

Marie-Claire PICOLLIER,


Artiste installée en Périgord, j'expose depuis quelques années, en Dordogne mais aussi dans d'autres régions de France.
Le volume, la matière sont des choses qui m'attirent énormément. J'essaie de trouver à partir de quel moment, quels signes suffisent pour partager la même chose, être en résonance avec la personne qui reçoit l'oeuvre.
Etre sur la même longueur d'onde tout en gardant sa propre interprétation, sa propre vision des choses. Mes sources d'inspiration sont liées aux ambiances, aux espaces, dans la nature mais surtout entre les choses et entre les gens. L'humanité est toujours présente dans mes oeuvres. Ce qui me fascine dans l'acte de création c'est son côté imprévisible. C'est quelque chose de tout à fait paradoxal : on démarre avec une idée, une vision mais cette idée directrice ne doit pas s'imposer absolument, il faut rester à l'écoute, s'ouvrir et souvent le résultat final n'a que peu de rapport avec ce qu'on avait prévu de prime abord.
Chaque fois que j'ai essayé d'imposer mon idée de départ, j'ai obtenu une ouvre rigide. et sans grand intérêt. A mon sens, être artiste, c'est être à l'écoute.
De ce qui nous entoure, des émotions dans lesquelles on baigne, de soi et surtout des autres. Le support a une importance primordiale dans mon travail.
La matière me guide, m'inspire beaucoup. Dans mes dernières séries de tableaux, je travaille à partir de cartons encrés et il suffit parfois d'une tache, d'une épaisseur, d'un pli pour modifier mon idée première.
Je suis une manuelle, j'ai besoin de ce contact : la matière a une présence physique que je ressens en travaillant avec les mains. J'ai commencé à travailler avec l'acrylique dont j'apprécie les transparences.
Dans ma recherche d'épaisseur, j'ai fini par m'orienter vers des collages de cartons encrés, toujours avec une petite touche d'acrylique.
Mais, il se pourrait, que très bientôt, je revienne à la peinture.

Dordogne, le 25/10/09 Marie-Claire Picollier